Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Lien de causalité reconnu entre vaccination hépatite B et sclérose en plaques

Lien de causalité reconnu entre vaccination hépatite B et sclérose en plaques

Le 19 janvier 2021
Reconnaissance par le Tribunal administratif d'un lien de causalité entre la vaccination contre l'hépatite B et l'apparition d'une sclérose en plaque. S'agissant d'une vaccination obligatoire pour une aide-soignante, l'ONIAM est condamné à l'indemniser!

Par jugement du Tribunal Administratif de RENNES du 3 décembre 2020, l'ONIAM est condamné à verser à ma cliente la somme de 392.273,79 € en réparation de ses préjudices.

En effet, dans les jours qui ont suivi sa vaccination contre l'hépatite B (obligatoire pour une aide-soignante), ma cliente présentait les premiers signes de la sclérose en plaques. Le diagnostic de la maladie sera posé un an plus tard mais les premiers symptômes apparaissaient quelques jours à quelques semaines après l'injection.

le Tribunal a ainsi relevé:

- bref délai entre vaccination contre l'hépatite B et premiers symptômes

- absence d'antécédents médicaux et familiaux de la maladie chez la requérante

- l'Expert désigné par le Tribunal n'excluait pas formellement tout lien de causalité.

Ainsi, juridiquement, le lien de causalité entre la vaccination contre l'hépatite B et l'apparition de la sclérose en plaques est reconnu!

Plan d'accès 50 Boulevard du Président Carnot 47000 AGEN
Tour Victor Hugo
Voir le plan d'accès >